Numéro rose, ce qu'il faut savoir

Visite d'un call center de tel rose

Intrigués par ses services de téléphonie rose qui fleurissent sur la toile et dans les magazines gratuits, nous avons décidé de mener notre enquête sur ces call centers d'un genre bien particulier...

Le téléphone rose en région parisienne

Amour au telephone

Le call center dans lequel nous avons rendez-vous se situe dans la banlieue parisienne près de Nanterre. Lorsque nous arrivons, nous découvrons un immense bâtiment gris et triste devant lequel une dizaine de femmes sont en train de fumer des cigarettes. Timides, nous nous approchons d'elles et leur demandons si il s'agit bien là du siège de la société "Téléphone sexy". Très aimables, les jeunes femmes toutes de styles très différents nous invitent à rentrer et le responsable, Monsieur Brain, nous accueille avec un grand sourire. Nous découvrons alors un immense all dans lequel sont situés près de 50 postes de téléphone. On nous explique que les horaires de travail varient en fonction de chacune, mais elles font toutes au moins 8 heures par jour. Ces femmes se relaient jour et nuit pour faire fonctionner la société de tel rose.

Le recrutement des animatrices

Monsieur Brain nous montre les petites annonces qu'il poste dans les magazines spécialisés pour recruter ces animatrices de téléphone rose. C'est très simple, il suffit d'être disponible quelques heures par jour. Il leur propose deux options : soit elles travaillent depuis chez elle soit elle viennent travailler dans le call center ce qui est mieux payé. La plupart de ces femmes travaillent deux à trois mois dans ces services. Rares sont celles qui tiennent plus longtemps. En effet, ce job est vraiment très fatiguant et les demandes sont souvent assez lassantes pour ces femmes.. la pornographie à longueur de journée ce n'est pas fait pour tout le monde.

ch be lu ca